Accueil Articles Démonstrateur agrivoltaïque d’Amance : TSE et l’Alliance BFC annoncent des résultats très encourageants
Agri PV

Démonstrateur agrivoltaïque d’Amance : TSE et l’Alliance BFC annoncent des résultats très encourageants

TSE, premier acteur indépendant de l’énergie solaire en France, et l’Alliance BFC, union de coopératives agricoles, annoncent des résultats très encourageants issus de la première récolte de soja sous le démonstrateur agrivoltaïque d’Amance.

Développée par TSE, la canopée agricole est une ombrière équipée de panneaux solaires rotatifs installés à 5m de hauteur au-dessus du terrain agricole. La construction du premier démonstrateur agrivoltaïque d’Amance en Haute Saône s’est achevée en juin 2022. La canopée agricole d’Amance produit 3,2 GWh par an, soit l’équivalent de la consommation de 1350 habitants.

Les équipes agronomiques de l’Alliance BFC et de TSE accompagnées de l’exploitant agricole ont semé début juin 2022 du soja sur une surface de 3 ha couverts par l’ombrière et 2 ha témoins pour démontrer la pertinence et l’efficacité de la canopée agricole.

Pour ce premier essai, 6 variétés de soja différentes ont été implantées et récoltées le
12 octobre dernier avec des résultats très encourageants :

• Les équipes ont constaté une bonne croissance végétative du soja, avec une floraison, fécondation et maturation physiologique normales.
• Les 6 variétés testées, dont la maturation est plus ou moins rapide, ont présenté une diversité de comportement et de rendements : jusqu’à 25% de différence de rendement sous la canopée et 19% sur le témoin. Ce résultat confirme l’importance du travail de recherche agronomique mené par les équipes de l’Alliance BFC et de TSE.
• Malgré une forte hétérogénéité du milieu et en particulier du sol, les données obtenues, notamment pour la variété Soprana, annoncent des résultats extrêmement prometteurs pour les futures récoltes : pas de différence significative pour le rendement global et le nombre de gousses du soja hors et sous canopée, poids de 1000 grains supérieur sous la canopée.
• La canopée agricole permet par ailleurs une meilleure protection contre le stress thermique lors des coups de chaleur : la température maximale constatée sous l’ombrière est de 1.2° inférieure à la zone témoin.
• Le sol sous l’ombrière est plus frais et conserve mieux l’humidité : En moyenne les relevés indiquent -3.5° C à 30 cm de profondeur au centre de l’ombrière de juin à mi-août.
• Le potentiel hydrique est supérieur sous l’ombrière : au moment de la floraison et du début de remplissage des grains, le soja sur la zone témoin était en situation de stress hydrique, contrairement au soja sous l’ombrière.
• La canopée a un effet protecteur en cas de grêle : « Suite à un épisode de grêle après la levée du soja, j’ai pu constater des dégâts sur la zone témoin, alors que le soja implanté sous les panneaux était mieux protégé » observe Sylvain Raison, l’exploitant agricole.

« Ces premiers résultats sont très encourageants. Nous sommes tout à fait confiants pour les prochaines récoltes », souligne Fréderic Imbert, Directeur R&D pour l’Alliance BFC.

À la suite de la récolte de soja, une céréale à paille a été semée sur le site d’Amance. Cette nouvelle expérimentation est toujours menée avec les équipes agronomiques de TSE et de l’Alliance BFC, ainsi que par l’INRAE, dans le cadre du plan France Relance 2030, qui va étudier le rayonnement PAR direct et diffus sous la canopée agricole.

Retour liste des actualités